docsanscible

Accueil > Artistique > Le Journal de Bipol-Extraits > État d’âme ou la perception du lecteur

État d’âme ou la perception du lecteur

Quelle influence environnementale dans l’écriture ? Difficulté d’écrire gai dans un monde triste ?

samedi 24 septembre 2022, par Gaétane

Un chat beauté qui rencontre Cendrillon, Peau d’Âne maquée avec le prince Crapaud , le château de la Bête à l’horizon, Boucle-d’Or qui dort dans la caverne d’Ali Baba ...
«  ??? » me diriez-vous !?...
pas d’inquiétude Un fusible d’une des cases qui a sauté :-)) ...

Pour ceux et celles à moins que ce ne soit pour celles et ceux, celles Zet ceux ? (je tiens à la liaison :-) ) qui pensent que Bipol est triste ;

Vous m’interpellez ! ... ??? ... Bipol est-ille triste ? ...

Voie lactée neurologique,
Voix psycho-psychique
Comme les p’tites bêtes
À huit pattes
J’ai tissé ma toile
Au rythme de la pensée qui défile
Comme une étoile
Fil à fil
Sur la Terre
Dans ton Univers
Enfermé-e dans mes pensées
Ligoté-e, enrubanné-e,
Comme un beau papier cadeau
Dans la fréquence d’un autre tempo

Évidemment tu t’en doutes je n’ai pas remplacé le fusible :-)) et ce registre humour vague est à laisser à sa place dans l’état où vous l’avez trouvé en entrant ... ;-)

[Tournons la page B-) ]

Échangeons le fusible, un peu de sérieux ! Hé ? Quand-même ! Non ?
Changeons le registre !

... (ndla. longue pause :-/ ) ...

99, 98, ... 3, 2, 1 ! « temps dépassé ! »

« Veuillez vous reconnecter pour effectuer l’opération changer de registre. »

[ndla. Ben ouaih ! pas simple de changer de registre ...
Pas simple du tout ! ]

Oui, pour celle et ceux qui n’ont pas suivi,

Bipol est-ille triste ? Merci d’éteindre vos portables et de vous pencher, de vous épancher sur la question, vous avez 39 minutes à vos copies !

Bipol s’est construit-e sur l’Humour, Bipol s’est nourri-e d’Humour, d’humour jaune, d’humour noir, d’humour rose, d’humour rouge sang ... et d’humour arc-en-ciel ...

Les rides du sourire et du rire marquent les fossettes et les pattes d’oie de Bipol, les étincelles de l’Amour dans son cœur et l’iris de ses yeux, Bipol n’est pas d’un naturel triste, Bipol parcourt la vie sur son petit chemin, traverse le temps sur l’arc-en-ciel d’un monde qui devrait, qui pourrait être si beau, si coloré. Et pourtant ... ?!

Est-ce le manque de Soleil dans ce printemps pluvieux ;
le bruit des grenades dans l’horizon des fumées de lacrymo ;
qui cachent ces Arc-en-Ciel absents ?

Comment transcrire les rires de cet humour léger sans limite, sans frontière, à l’horizon lointain, aux couleurs d’Arc-en-Ciel ?

Désolé-e copains-copines, Bipol à du mal à rire drôle, gai, joyeux temporairement, dans ce monde gris de fous qui le construisent, le détruisent, ces dingues qui font demain.

Mais Bipol continuera toujours à lutter pour demain, pour la joie, pour la paix, la liberté, la fraternité ; Bipol gardera toujours l’espoir ; pour nous, pour tou-te-s celles Zet ceux à venir ; Bipol ne lâche rien !

Mais Bipol est heureux-se et pas du tout triste de savoir les deux p’tits bouts de choux dans le soleil de l’horizon qui vont pointer leur nez à la fin de l’été <3

26 mai 2018

Nota Bene :
* la mise en forme des tabulations ou retraits n’est pas prise en compte par SPIP, le dessin du texte est donc à la libre imagination du lecteur.
** les commentaires seront toujours accueillis et lus avec plaisir.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.